L’approche chamanique de la thérapie et de la vie

 

Le pouvoir du Chamane

Le pouvoir du Chamane

 

L’APPROCHE CHAMANIQUE DE LA THÉRAPIE ET DE LA VIE

 

Le terme générique de « Chamane »

 

Le terme Chamane ou Shamane est générique en Occident. Il provient du Toungouse « šamán » (Ethnie de Sibérie), probablement par l’intermédiaire du Russe « chaman », signifiant « prêtre, médecin, magicien ».

En effet, les « chamanes » ont des noms différents suivant les cultures et les époques, comme « Médiums-Guérisseurs », « Saints Hommes », « Pères du Secret », …

Mais ces noms désignent toujours le même type de guide, voire de chef de clan ou de tribu.

La position de chamane dans un groupe ethnique ou culturel n’est pas réservée aux hommes, et les femmes peuvent endosser cette fonction sous le nom de « chamanesse » ou de « prêtresse » ; comme les Miko japonaises du Shintô, nommées aussi Reinôsha (« Personne aux facultés subtiles »), à l’égal des hommes.

Lire la suite

Les Heyoka, Clowns Sacrés ou « Contraires » de la culture Lakotah / Sioux

Heyoka – Lakota / Wakinyan Oyate – Wicasha Wakan

LES HEYOKA, CLOWNS SACRÉS OU « CONTRAIRES » DE LA CULTURE LAKOTAH / SIOUX

Flag of Oglala Tribe from South Dakota

Drapeau de la République Lakotah du Sud Dakota/USA (Pine Ridge)

 

Je republie cet article présentant les Heyoka, êtres singuliers de la culture amérindienne.

Avec l’article sur l’Oiseau-Tonnerre (Wakinyan), il a initié la création de ce Blog consacré aux Valeurs Humaines.

Les Heyoka sont associés aux Wakinyan qui font partie des « Êtres ou de la Nation/Peuple du Tonnerre » (et de la Foudre), « Wakinyan Oyate » (Thunder Beings).

Les Wakinyan vivent dans une dimension anti-horaire et ne peuvent pas être compris par les gens ordinaires parce qu’ils « parlent et agissent à l’envers ». On dit que c’est pourquoi les Heyoka parlent et agissent d’une manière « anti-naturelle » ou contraire, car ils deviennent des parents des Wakinyan.

Les Heyoka, « Contraires » ou « Envers » de la culture Lakotah / Sioux, sont des hommes qui font vœux de vivre dans l’apparence le contraire des autres et ce jusqu’à ce qu’un événement majeur, qu’eux seuls connaissent, leur annonce la fin de ce chemin difficile et puissamment initiatique.

Par exemple, ils se « lavent » en plongeant dans l’eau et ensuite se roulent sur la terre, ils disent « Au revoir » en arrivant et « Bonjour » en partant, disent le contraire de ce qu’ils veulent dire, répondent « oui » pour dire « non » et vice versa…

Lire la suite